divendres, 16 de març de 2018

J'ÉVOQUE



J'évoque les chansons
qui accompagnèrent les longues rangées de caravanes
à la conquête d'un espace vide,
et je soupèse à nouveau l'intensité de chaque mot.

Je marche jour et nuit à travers un paysage inventé
tandis que je pense aux heures froissées et jetées à la poubelle,
ainsi qu’à celles où prenaient corps et âme
des êtres avec qui je jouai à forger des fictions crédibles.

J'évoque et je lèche mes plaies comme un vieux chat
qui, arrogant et fier, refuse d'assumer les défaites.

J'évoque et j'écris, mû par un esprit de revanche, en utilisant les griffes d'un chat.

***
Traduction de Germán Vigo García



Cap comentari: